Comment réduire ses coûts de pasteurisation industrielle à l’aide de l’énergie solaire ?

Comment réduire ses coûts de pasteurisation industrielle à l’aide de l’énergie solaire ?

Outre les pompes à chaleur et autres techniques, permettant de récupérer l'énergie de sources de chaleur existantes dans une usine, la concentration solaire parabolique permet deux avantages :
1. Réduire la consommation de combustibles fossiles pour la génération de chaleur de procédé
2. Abaisser les coûts de climatisation en réduisant l'apport thermique au toit avec l'installation de capteurs solaires qui absorbent ou reflètent l'énergie solaire.

La pasteurisation est très commune et répandue dans le monde industriel et elle nécessite beaucoup de chaleur. Pour atteindre les températures désirées comprises entre 62 et 95 degrés Celsius, le moyen le plus utilisé est la combustion d'énergies fossiles telles que le gaz naturel ou les produits dérivés du pétrole. Or les capteurs de concentration solaire parabolique comme ceux développés par Rackam peuvent aisément compléter ses besoins et réduire considérablement la facture d'énergie. Les capteurs S10 qui peuvent s'installer directement sur le toit des bâtiments peuvent fournir des transferts de température allant jusqu'à 220 degrés Celsius. Régulé grâce à un système de module électronique, le circuit d'huile peut aussi être couplé à un système de stockage pour accumuler la chaleur dans le jour et la restituer la nuit. Le système est complètement automatisé et ne nécessite aucune intervention d'opérateur, mis à part un simple nettoyage une à quatre fois par an.

Les installations solaires permettent ainsi de stabiliser les coûts d'énergie, car le coût de cette énergie ne fluctue pas dans le temps comme c'est le cas avec les énergies fossiles. Les coûts de climatisations seront également réduits considérablement, car la chaleur solaire du toit sera directement absorbée par les capteurs durant le jour, limitant jusqu'à 47 % le chauffage naturel du bâtiment causé par le soleil. Que ce soit avec la coopérative COPAG au Maroc, la laiterie Chagnon au Québec ou le projet Papes Safor en Espagne, Rackam a déjà démontré la qualité de ses réalisations pour la production de chaleur de procédé industrielle. La concentration solaire permet donc effectivement de limiter les coûts de pasteurisation industrielle de manière significative, en plus d'apporter une image écoresponsable pour les entreprises utilisant de telles installations.

Pour plus d'information :

Jacques-Alexandre Fortin, VP et directeur de la commercialisation, Rackam