Rackam représente le Québec et se positionne comme un leader international pour l’exportation de solutions d’ingénierie solaire thermique au Salon Globe 2016 de Vancouver

Dans la foulée de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris, le salon Globe qui se passait à Vancouver du 2 au 4 mars 2016 derniers regroupait plus de 3 000 chefs de file mondiaux des technologies propres. Rackam a bénéficié de l'invitation de la chambre de commerce de Montréal et son équipe d'expertise internationale, le World Trade Center Montréal, qui a monté avec succès cette mission commerciale. 

Le plus gros Sommet nord-américain sur les solutions d'énergies environnementales accueillait des délégations du monde entier en plus de bénéficier de la présence de nombreux politiciens fédéraux et provinciaux.
À ce salon, Rackam a été sélectionné avec trois autres entreprises de la belle province pour exposer au Pavillon du Québec et représenter le fleuron des nouvelles technologies environnementales québécoises. Les autres entreprises étaient CO2 Solutions inc., Filtrartech inc., l'Institut National d'Optique. Rappelons brièvement que les solutions de concentration solaire paraboliques de Rackam peuvent être appliquées pour la production de chaleur de procédé au niveau industriel. Elles peuvent également être utilisées pour le traitement de l'eau et réduire ainsi considérablement l'utilisation de combustibles fossiles dans l'industrie, celle-ci étant responsable de près du tiers des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Philippe Couillard-Rackam
Philippe Couillard, en train de visiter le kiosque de Rackam représenté par Jacques-Alexandre Fortin

Rackam a ainsi pu bénéficier à Vancouver de nombreuses rencontres avec d'autres entreprises en vue de former d'éventuels partenariats d'affaires ou avec des clients potentiels venant du monde entier. Ces rencontres étaient notamment orchestrées par l'intermédiaire de Damien Pererira, du groupe Nexo stratégie. Au cours de ces rencontres organisées ou informelles, Rackam a ainsi retenu l'attention de la délégation du Japon, de celle de la Tunisie, du Mexique, de celles de certains pays de l'Europe de l'Est, ainsi que de celles de la Chine et de Taiwan. Le kiosque a aussi reçu la visite du premier ministre québécois Philippe Couillard qui a partagé son enthousiasme pour les technologies de concentration solaire et qui s'est félicité qu'une entreprise québécoise devienne leader dans ce domaine et exporte cette technologie à l'international. Le ministre du Développement durable de l'Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques du Québec, M. Heurtel, a également visité le kiosque de Rackam et manifesté son intérêt envers l'entreprise.

Rackam s'est donc positionné dans ce salon comme une entreprise de rayonnement mondial et créatrice de solution dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre de l'industrie. Rackam a donc pu bénéficier de ce réseautage de haut-niveau, afin de développer et de consolider sa visibilité internationale. En plus de l'intérêt de délégations venant du monde entier, il est à noter que des représentants des villes de Vancouver et de Seattle étaient très intéressés à réaliser des installations pilotes de démonstration de la technologie de Rackam dans leur ville dans un futur proche.