Retour de mission de Rackam en Californie : un marché mûr pour des opportunités d’affaires

Retour de mission de Rackam en Californie : un marché mûr pour des opportunités d’affaires

Jacques-Alexandre Fortin à son retour de Californie, au bureau de Rackam à Sherbrooke, 10 mars 2016

Jacques-Alexandre Fortin, vice-président de Rackam Inc., a passé la semaine du 15 février à Sacramento en Californie pour créer et consolider des partenariats d'affaires. Il a notamment assisté à la Food Processing Expo 2016, un salon regroupant 260 exposants spécialisés dans les techniques de transformation et 2000 visiteurs du monde de la transformation alimentaire californien. Au cours de ce voyage d'affaires, Jacques-Alexandre a pu ainsi faire la promotion des technologies de concentration solaire de Rackam appliquée à la production de chaleur de procédé industriel (Industrial process heat) auprès des industriels de la transformation alimentaire californiens.

Jacques-Alexandre Fortin, parlez-moi de votre retour de Californie. Est-ce que cela s'est bien passé ?

Oui, cela a été bien au-delà de nos attentes ! Ma mission en Californie visait à consolider des partenariats de distribution et de représentation. Mais ce déplacement à Sacramento nous a permis d'augmenter considérablement notre portefeuille de client potentiel. On s'attend d'ailleurs à plusieurs contrats pour Rackam pour les deux prochaines années découlant directement de ce voyage d'affaires. Et nous attendons une signature imminente pour un projet de démonstration dans le Sud-Ouest des États-Unis.


Vous aviez assisté à ce même salon l'année dernière sans un tel succès. Comment expliquer alors cet engouement pour Rackam et ses solutions d'affaires en Californie cette année ?

Nous avons développé des partenariats à distance depuis un an, mais en rencontrant les gens en personne, la relation a été plus loin, nous sommes désormais dans des relations de confiance.
L'année dernière, nous n'avions pas de partenaires locaux, notre technologie intéressait les gens, mais ça n'allait pas plus loin.
Cette année, nous avons plusieurs partenaires actifs aux États-Unis, qui sont reconnus et avec qui nous avons une belle relation de confiance, cela nous donne beaucoup plus de crédibilité. Nos partenaires vendent le projet au client, ils coordonnent l'intégration et l'installation, et nous nous concentrons sur la production et l'ingénierie solaire. J'ai assisté au salon en tant que collaborateur technique d'un de nos partenaires californiens, et il y avait beaucoup d'intérêt pour Rackam. Nos partenariats de distribution et de représentation vont nous permettre d'augmenter beaucoup notre production et de consolider notre positionnement sur le marché californien. Et puis le marché est mûr pour les technologies de concentration solaire. Le programme California Solar Initiative (CSI) permet désormais de subventionner l'installation de solution de concentration solaire et les clients le savent. De plus, des mesures législatives restrictives ont été prises par l'État de Californie pour limiter les émissions de gaz à effet de serre à compter de 2020, les entreprises se préparent donc pour ça. C'est donc un excellent timing pour Rackam.

Salon Californie Jacques-Alexandre Fortin
Jacques Alexandre Fortin au salon californien Food Processing Expo, le 17 février 2016

La concentration solaire parabolique appliquée à la chaleur de précédé industrielle a donc un bel avenir en Californie, surtout pour l'industrie de la transformation alimentaire ?

La Californie, en plus d'être un grand producteur agricole, est un gros joueur dans le marché mondial de la transformation alimentaire. L'énorme potentiel solaire de la région déjà bénéfique à l'agriculture est aussi très adéquat pour la concentration solaire appliquée aux industries. Rackam a déjà démontré que sa technologie est parfaitement adaptée à l'industrie de la transformation alimentaire, avec les projets de la laiterie Chagnon au Québec et celui des crousilles de Papes Safor, en Espagne. En Californie, Rackam pourra en plus compter sur une sensibilité environnementale avant-gardiste. Ajouté aux mesures législatives incitatives, il est clair que la Californie est un marché très prometteur pour Rackam dans un futur proche.
Au niveau technique, nous avons reçu beaucoup d'intérêt pour la production de vapeur de manière générale et pour son intégration à toutes les étapes de procédés. De plus, une des nouvelles applications très porteuses pour laquelle nous offrons des solutions potentielles est le traitement de l'eau, tant au niveau des eaux usées qu'au niveau de la désalinisation. Ce dernier besoin est particulièrement d'actualité en Californie, ou la pression environnementale pour la gestion de l'eau devient désormais un enjeu critique.