Une nouvelle génération de capteur solaire parabolique fabriquée au Québec

CSP-conception

Sherbrooke | 05-10-2016

C'est la fin de deux années de recherche et développement pour le S30, un nouveau capteur de concentration solaire imaginé par l'équipe d'ingénieurs de la startup québécoise Rackam.

Cette nouvelle technologie permettra à l'entreprise de réaliser des projets industriels de chaleur solaire de plus grande envergure, avec des températures comprises entre 250 et 380 degrés Celsius. Par rapport à leurs autres capteurs (le S10 plus petit destiné au projet sur les toits, et le S20 pour les projets au sol d'envergure moyenne), le capteur S30, de plus grande dimension, permettra aux clients de l'entreprise de réaliser des économies d'échelle et d'installation sur des projets de plus grande envergure.

Ce modèle nécessitera en effet moins de soudures sur les chantiers lors de son installation et il sera encore plus simple et robuste que les capteurs actuels de Rackam. Les premiers assemblages de ce modèle seront testés aux États-Unis cet hiver, et le capteur entrera en production en mars 2017. Il sera donc déployable sur les projets de chaleur industrielle de Rackam à partir de mai 2017.

Pour plus d'information :

Jacques-Alexandre Fortin, VP et directeur de la commercialisation, Rackam
ja.fortin@rackam.com