Dossier sur la désalinisation solaire : la solution technique de Rackam (article 3/3)

Dossier sur la désalinisation solaire : la solution technique de Rackam (article 3/3)

Entrevue de Christian Dubuc, président d'OSEMI Canada, qui a développé en collaboration avec Rackam une solution technique appliquée à la désalinisation solaire.

Christian Dubuc, pourquoi se lancer avec Rackam dans ce secteur ?

Rackam offre depuis plusieurs années des solutions basées sur la chaleur solaire concentrée. Son portfolio de technologies répond à tous les besoins de ses clients dans les projets de 1 à 10 MW thermiques. Une des forces des solutions Rackam est leur polyvalence et leur capacité à s'adapter parfaitement aux besoins de ses clients. Ses champs solaires à concentrateurs offrent la source d'énergie parfaite pour les applications de traitement d'eau et de désalinisation.

Quelle serait la solution technique proposée ?

L'osmose inverse (Reverse Osmosis RO) est une technologie mature qui peut offrir des coûts compétitifs dans certaines applications de même que la technologie de distillation MED (multi effect distillation). Rackam offre une technologie combinée MED-RO qui permet d'augmenter le rendement de la RO de façon importante. Il s'agit d'une installation où de l'électricité est produite à partir de turbines à vapeur afin d'alimenter les pompes de la RO. La chaleur résiduelle de ces turbines alimente ensuite les étages MED. Plusieurs autres combinaisons sont disponibles, car les technologies Rackam sont faciles à hybrider en cogénération avec d'autres types de centrales (biomasse, gaz naturel, etc.). Lorsque la salinité de l'eau à traiter varie beaucoup, les solutions thermiques comme le MSF et le MED sont les plus efficaces.

Quel est l'avantage concurrentiel de la solution de Rackam ?

Rackam peut facilement optimiser les cycles thermodynamiques pour chaque application spécifique, car elle offre les capteurs solaires parmi les moins chers du marché dans la gamme de température 80C à 325 C. Les centrales thermiques ont l'avantage de demander peu ou pas de prétraitement d'eau en entrée. De plus, ces centrales sont habituellement opérées par le personnel en place chez le client sans faire appel à des spécialistes souvent nécessaires dans les opérations de RO.
Les technologies Rackam peuvent traiter différents volumes d'eau dans plusieurs contextes et peuvent même être configurées en mode de décharge liquide nulle (ZLD, zero liquid discharge) ce qui permet une grande latitude dans la récupération des sels solides. Ces approches sont souvent utiles en régions reculées, car la disposition des eaux résiduelles et autres saumures est fortement règlementée en raison de son danger pour la dégradation de l'environnement.

Pour plus d'information :
Jacques-Alexandre Fortin, VP et directeur de la commercialisation, Rackam

Dossier sur la désalinisation :

- Article 1 : La Désalinisation solaire, solution pour un problème mondial grandissant ?

- Article 2 : Le marché de la désalinisation et les différentes solutions techniques disponibles