Une nouvelle usine et de nouvelles ambitions pour Rackam

usine rackam chaleur des procédés industriels

Le nouvel emplacement de production de Rackam à Valcourt. Photo Philippe Gosselin

Rackam fabrique la majorité des composants de ses panneaux de concentrations solaires paraboliques, notamment la ligne de captation et les miroirs réfléchissants de ses capteurs. L'ancien site de production de Rackam était séparé en deux locaux, un sur la rue Laval à Bromptonville et l'autre une rue plus loin sur la rue Olivia-Turgeon. Ces deux locaux dont la superficie combinée était de 4800 pi ² ont permis de réaliser de nombreux projets tels que la production des panneaux de concentration solaire paraboliques du parc solaire Alain Lemaire de Cascades.

Mais étant donné la taille de ces prochains contrats, Rackam a décidé en ce début d'année de déménager ses locaux de production à Valcourt. Les dimensions beaucoup plus importantes de ce nouveau local : 12 000 pi² permettront donc à Rackam de réaliser des projets d'une envergure beaucoup plus conséquente.

Entrevue de Jérôme Durand, le nouveau directeur de production de Rackam

Jérôme Durand Rackam

Jérôme, pourquoi avoir changé de local pour la production de Rackam ?

Les prochains projets de Rackam nécessiteront une capacité de production beaucoup plus importante que par le passé et notre nouveau capteur S30 sera d'une envergure encore plus importante que les autres capteurs de Rackam : plus de 4 mètres de hauteur pour 9 m de largeur pour chaque panneau. De plus, nous aurons à réaliser pour la première fois plusieurs projets et plusieurs types de capteurs en même temps, ce qui nécessite bien sûr plus d'espace. 

Le nouveau site de production sera d'une superficie beaucoup plus importante et nous pourrons dans cette nouvelle usine installer un pont roulant pour faciliter la manutention des matériaux. Une mezzanine de 3200 pi² permettra également de diviser les sections de travail. Il y aura aussi un espace bureau pour le personnel de direction. Nous garderons le local de la rue Laval jusqu'en juillet pour faciliter le déménagement, mais l'usine à Valcourt devrait être complètement opérationnelle d'ici quelques semaines. 

Quel changement est-ce qu'on attend au niveau du rythme de production ?

Sur la rue Laval à Bromptonville, nous ne pouvions produire que 3 ou 4 miroirs par jour. Dans la nouvelle usine, nous allons doubler la capacité de nos moules et donc nous serons en mesure de produire jusqu'à 8 miroirs par jour au minimum. Je suis en train d'analyser la conception de notre production pour l'améliorer afin d'être en mesure de produire jusqu'à 12 miroirs par jour. Nous aurons deux équipes de mouleurs et des soudeurs, dirigées par un contremaître et en période de production nous visons de produire 6 jours par semaine, 12 heures par jour.

Quelle est ton expérience dans le domaine de la production ?

De 1999 à 2010, j'ai travaillé comme ingénieur manufacturier chez IBM Canada. J'ai aussi été amené à être responsable de l'amélioration continue pour réduire les temps de cycles de productions, accélérer la chaine de montage, etc. De 2012 à 2016, j'ai travaillé comme chargé de projet majeur d'investissement capital pour la minière ArcelorMittal. J'ai notamment dirigé des projets de plusieurs millions de dollars visant à soutenir les augmentations de capacités de production de ce groupe renommé mondialement. J'ai travaillé entre Fermont, Port-Cartier et Sherbrooke pendant toute cette période. 

En 2017, j'ai choisi Rackam pour relever les nouveaux défis qui se présentent pour cette jeune entreprise de Sherbrooke. C'est un poste avec beaucoup de responsabilités et je suis stimulé par les projets qui se préparent.                                                                                                                               

Propos recueillis par Johan Gass, chargé de projet aux communications web chez Rackam