Réalisations

Université de Thrace

University of Thrace

LE PROJET ET SES AVANTAGES

Un nouveau type de centrale valorisant les énergies renouvelables est né dans le petit village de Neo Erasmio en Grèce. La station, opérationnelle depuis le 30 septembre 2015, utilise un champ de concentration solaire et une installation géothermique pour fournir le chauffage à différents bâtiments, ainsi que de l'électricité via une turbine de conversion de chaleur de type Rankine.
Imaginé par une équipe de chercheurs de l'université de Thrace, ce concept est une démonstration de l'efficacité de l'intégration de ces trois nouvelles technologies sur un même site. La centrale regroupe donc :

- un champ de concentration solaire parabolique au sol de 450 m² utilisant la technologie de Rackam (CSP : Concentrating Solar Power), relié à une unité de stockage thermique
- une installation de géothermie développée par l'intégrateur grec Bienter puisant l'énergie du sol puis reliée à cette même unité de stockage d'énergie
- et une turbine utilisant le principe de l'Organic Rankine Cycle (ORC) qui peut générer de l'électricité à partir de la chaleur accumulée dans cette même unité de stockage.

Le produit utilisé par Rackam pour le champ de concentration solaire est le S20, le même concentrateur solaire que celui utilisé pour l'usine de Cascades au Québec.

«La Grèce est un pays qui a un fort potentiel solaire, et les Grecs sont déjà très en avance sur l'utilisation de panneaux photovoltaïques pour récupérer l'énergie du soleil. C'est le premier projet d'énergie solaire concentrée (CSP) en Grèce et je pense que cela ne fait que commencer. Ce projet est une excellente démonstration des multiples débouchés qu'à le CSP: il allie l'apport d'un puit géothermique et une machine de type ORC pour subvenir aux besoins spécifiques en chauffage et en électricité de trois bâtiments avoisinants »

Joel Mathieu, Ing. chargé de projet chez RACKAM